Communiqué AFP, par Patrick FILLEUX

PARIS, 7 mai 2009 (AFP) – 20 ans après le premier « Raid Gauloises » en Nouvelle-Zélande, épreuve fondatrice dans le monde du sport-nature-aventure non mécanique, son créateur Gérard Fusil organise la 5e édition du raid « Réunion d’Aventures » dans l’île française de l’océan Indien. Du 9 au 15 mai, seize équipes de 3 concurrents (hommes et femmes) de 14 départements de métropole, de la Réunion, de Belgique et d’Italie, vont se mesurer en complète autonomie dans le paysage sauvage et grandiose de l’ancienne Ile Bourbon.

De cirques en pitons, gorges et remparts, à pied, VTT, roller, canyoning, aquarando, kayak de rivière et de mer, techniques de corde et course d’orientation, sur un parcours extrême de près de 400 km dans le Parc National de l’île, ils devront avaler quelque 17.000 m de dénivelé positif et autant en descente, du volcan du Piton de la Fournaise aux rivages enchanteurs du lagon réunionnais.

« Aller où personne ne va » est la clef de voûte de l’épreuve, dit Gérard Fusil en paraphrasant le Don Quichotte de Brel « partir où personne ne part ». C’est dans cet esprit que l’ancien journaliste de radio a créé en 1989 le « Raid Gauloises » qui donna ses lettres de noblesse à ces épreuves multisports-nature qui en 20 ans se sont multipliées en France et dans le monde. Dans l’hexagone, quelque 700 raids de ce type mais de moindre envergure, sont organisés chaque année aux niveaux départementaux et régionaux, par des opérateurs publics ou privés.

Le parcours du cinquième Réunion d’Aventures sera, à coup sur, le plus phénoménal jamais osé à La Réunion. Construit pour illustrer la candidature de l’île au Patrimoine Mondial, il fera la part belle aux cirques pitons et remparts qui font de La Réunion un site unique au monde.

A pied ou à VTT, les concurrents du cinquième Réunion d’’Aventures se hisseront sur les plus hauts sommets de l’île et donc de l’Océan Indien. Ils en redescendront par les canyons en rappel, à la nage ou en kayak et parfois à VTT sur des tracés inoubliables. Ils navigueront sur l’océan en kayak de mer. A l’arrivée, une mer chaude et vivante sur une côte de sable et de rocs les attend : chaleur soleil garantis…