Stade de la Redoute 21h40 : Arrivée triomphale de Pascal Parny

Pascal Parny à la Redoute

Pascal Parny à la Redoute - Copyright Clicanoo.com

Pascal PARNY (vainqueur) : Interviewé par Lukas Garcia du Journal local (JIR)

« Avec ce succès magistral, les Réunionnais remettent clairement les pendules à l’heure sur le Grand Raid… »

C’est peut-être chauvin de dire ça, mais je voulais effectivement qu’un créole gagne cette année. Moi ou un autre, peu importe. J’aurais été content. On a réussi à faire une belle course d’équipe tout en prenant des risques. Ces dernières années, les Réunionnais ont beaucoup souffert face aux Métropolitains… Nous, on leur laisse l’Ultra-Trail du Mont-Blanc ! C’est leur tour de nous laisser le Grand Raid ! »

Nicolas DARMAILLACQ (4ème ex-aequo) : « Dès le départ, à 0h, on est dans le bain !! 17km/h sur les 2 premiers km pour aborder la piste forestière du volcan !! La pression est palpable, tout le monde veut se placer pour aborder le goulet du volcan bien placé (1500 de D+ sans pouvoir doubler ou presque !).
Les sensations sont excellentes : je suis aux côtés de Julien CHORIER et Guillaume LENORMAND … presque tout étonné ! Je pointe finalement très bien placé dès le volcan, en 10ème place.

La suite a été pour moi d’une étonnante régularité ! Malgré 2 petits passages a vide (Kerveguen km55) et le haut du Taïbit (km75) que j’arrive a corriger avant qu’il ne soit trop tard , j’ai réussi une course très régulière.
Vous l’avez bien compris celà ne s’est pas fait sans l’aide d’Antoine GUILLON, avec qui on a fait 12h de course ensemble ! du km80 à l’arrivée …nous étions assez complémentaires, on s’est partagé la tâche : il faisait les descentes (car une douleur le freinait) et je faisais les (ou quelques) montées. Et c’est pas parce que j’ai toujours pointé derrière lui qu’il m’a traîné comme un boulet … lol
On a maintenu un rythme, en pensant toujours a se ravitailler, sans jamais forcer l’allure … et finalement on a jamais connu de défaillance ! (les 15′ perdues entre Aurère et 2 Bras – km110 a 120- sont pour nous un mystère … ? … lol ) donc petit a petit on s’est intéressé aux pointages, pour rentrer dans le top 5 (significatif de podium pour dimanche !) … et les 6 dernières heures on été une terrible bagarre, pour rattraper Oulédi notamment et nous placer 4ème et contenir quelques retours de l’arrière également. Pour la troisième place, ce n’est qu’en arrivant à Colorado (à 5km de l’arrivée) qu’on le voit partir du ravito lorsqu’on y arrive ! Jamais on pensait qu’il était si proche … et lorsqu’on lui emboîte le pas pour descendre (5km – D-700 très technique) … voilà qu’il part tout droit sous la rubalise alors que le chemin fait des lacets a droite … les  »chemins marrons » qu’ils appellent !! … dommage car après réflexion, c’était jouable, mais pas dans la dernière descente où je pense qu’il impossible de battre un Réunnionais pour un accessit au podium ! … j’ai peut être fait perdre a notre duo 2-3′ sur la partie roulante précédente, où je manque de vitesse et de mental surtout !… sans cailloux je me lasse vite .. lol … et ceci explique peut être aussi pourquoi je n’ai pas eu de lassitude le reste du temps !! Vraiment extrême ce parcours !
Par contre on finit bien main dans la main avec Antoine, donc j’espère bien être classé 4ème ex-aequo ! l’écart de 10 ou 20s s’explique juste par un différé de pointage électronique … et comme sur les autres pointages … il est passé devant (honneur aux aînés !).
Source : blog de Nicolas : http://nikoverdosedetrail.blog4ever.com/blog/index-114198.html


Les classements de la Diagonale des Fous 2008

Galerie Photos (Remise des dossards, Semi-Raid et Grand Raid 2008) et éditions précédentes